This page was exported from Kapitalis [ http://kapitalis.com/tunisie ]
Export date: Thu May 25 11:03:42 2017 / +0000 GMT

L’islam, une religion qui monte dans le monde



Entre 2010 et 2050, le nombre de musulmans à travers le monde devrait croître de 73%, suivis par les chrétiens (35%) et les hindouistes (34%).

Par Marwan Chahla

L'islam est la religion au monde qui connait l'évolution la plus rapide – et non pas uniquement dans les pays à majorité musulmane: 10% des Européens seront musulmans vers 2050.

Telle est une des plus importantes conclusions d'une récente enquête menée par le très célèbre think tank américain Pew Research Center (PRC).

Selon cette étude, entre 2010 et 2050, le nombre de musulmans à travers le monde devrait croître de 73%, suivis par les chrétiens avec une progression de 35%, durant la même période, et les hindouistes de 34%.

Cela veut dire que l'islam – qui est actuellement la deuxième religion au monde – dépassera le christianisme et deviendra la première religion du monde, vers la fin du 21e siècle, selon cette recherche du PRC.

Cette croissance très rapide de l'islam trouve notamment explication dans le fort taux de fécondité de la femme musulmane. En effet, cette dernière donne en moyenne naissance à 3,1 enfants, comparée aux femmes de toutes les autres confessions dont le taux de fécondité moyen est de 2,3 enfants. De plus, selon le PRC, les populations musulmanes sont, d'une manière générale, de 7 années plus jeunes que les populations non-musulmanes.

Il n'y a rien de très nouveau dans cette étude 2017 du Pew par rapport à la précédente, en 2015. Cette année, le think tank américain a enrichi son enquête par un intérêt porté à la manière dont les musulmans sont perçus à travers le monde, y compris également aux opinions que les Américains ont aujourd'hui de l'islam, en comparaison avec 2002 et par obédience politique.

Comme de bien entendu, il ressort de cette étude du PRC que les républicains aux Etats-Unis ont, aujourd'hui, une opinion des musulmans qui est pire que celle qu'ils avaient en 2002, une année après les attaques terroristes du 11 septembre 2001, alors que les démocrates américains ont une position tout à fait opposée.

Cette montée en nombre de l'islam, ajoutée à la montée de l'islamisme radical et de son bras terroriste, explique dans une très large mesure, de «l'autre côté», la réaction de rejet – ce que l'on appelle communément l'islamophobie – de l'extrême droite et la propagation du racisme, un petit peu partout en Occident.

Ailleurs, dans le monde musulman par exemple, cela explique aussi l'inquiétude des laïcs…

 

 


Post date: 2017-04-20 14:13:34
Post date GMT: 2017-04-20 13:13:34
Post modified date: 2017-04-20 14:13:34
Post modified date GMT: 2017-04-20 13:13:34

Powered by [ Universal Post Manager ] plugin. MS Word saving format developed by gVectors Team www.gVectors.com