Étiquette : Radwan Masmoudi

Article

Rached Ghannouchi ou l’inconscience conjuguée à l’irresponsabilité

Cet homme conjugue l’inconscience à l’irresponsabilité : il est l’exemple même du dirigeant politique qui se croit au-dessus des lois et qui commet les dépassements et les abus avec un sans gêne absolument effarant. Nous parlons, vous l’avez compris, de Rached Ghannouchi, le président du parti islamiste Ennahdha et, accessoirement, de l’Assemblée des représentants du...

Article

Rached Ghannouchi à la rencontre du Père Noël à Doha

Pour revenir à la visite de 48 heures effectuée cette semaine par Rached Ghannouchi à Doha, on constatera sans peine la gêne qu’elle a provoquée dans les rangs du parti islamiste Ennahdha, dont les dirigeants se sont mobilisés ces derniers jours pour en exagérer l’importance et les retombées, de façon tout à fait maladroite et,...

Article

La doctrine «Woke» et l’islamo-gauchisme à la sauce tunisienne

Alors que la Tunisie est au bord de la faillite, en raison d’une gestion calamiteuse de ses affaires conduites depuis dix ans par Ennahdha, une certaine gauche tunisienne, confondant naïveté et politiquement correct, continue de soutenir directement ou indirectement, le parti islamiste et de s’opposer à son principal opposant : Abir Moussi et le Parti...

Article

La Watania 1 est-elle devenue une chaîne islamiste?

À quoi joue la télévision publique tunisienne, surtout la chaîne Watania 1, son émission politique ‘‘Tounes hadha al-massa’’ (La Tunisie ce soir) et son animateur Chaker Ben Cheikh? Jeudi soir, 11 mars 2021, cette émission diffusée à une heure de grande écoute a invité pour débattre du dossier explosif des réseaux d’envoi des jeunes au...

Article

Les ambiguïtés de Kaïs Saïed face aux violences nocturnes

Kaïs Saïed n’a certainement rien à voir avec les violences nocturnes de ces derniers jours dans plusieurs villes tunisiennes, contrairement à ce que prétendent les dirigeants du parti islamiste Ennahdha, comme Radwan Masmoudi, mais les publications de certains soutiens du président de la république, à l’instar de Kaïs Karoui, qui parlent souvent en son nom,...

Article

Abir Moussi et le sit-in de la résistance et de l’espoir

Après dix ans de petits arrangements, de tractations sans gloires, de compromissions infâmes, de concessions sournoises et de déliquescence de l’autorité de l’État, les tunisiens n’ont plus le droit de se coucher face aux islamistes au pouvoir comme ils n’ont plus besoin de roulement de tambour de circonstance qui tiennent lieu de politique officielle. Ils...

Article

Abir Moussi n’en démord pas: «L’Union de Qaradawi doit quitter la Tunisie»

«Nous sommes le pays de la mosquée Zitouna; nous avons notre islam modéré et nous n’avons pas besoin de l’Union de Qaradawi chez nous pour nous apprendre notre religion», continue d’affirmer Mme Moussi, tout en exigeant le dévoilement du financement de cette structure occulte émargeant, selon certaines sources, sur l’émirat du Qatar. Par Imed Bahri