Accueil » Hamdi Meddeb

Étiquette : Hamdi Meddeb

Article

Suite aux critiques de Jary, l’Espérance rend hommage à Tarek Bouchamaoui

Le président de l’Espérance sportive de Tunis (EST), Hamdi Meddeb, a fait un geste de reconnaissance envers Tarek Bouchamaoui, membre du comité exécutif de la Confédération africaine de football (Caf), en saluant «le soutien dont il a toujours fait preuve envers le club», démentant ainsi implicitement le président de la Fédération tunisienne de football (FTF),...

Article

Aziz Zouhir : «Le top 10 est à la portée d’Ons Jabeur si…»

Aziz Zouhir, l’industriel – dirigeant du groupe Sancella –, ancien président de l’Espérance sportive de Tunis mais aussi (et surtout dans ce cas) ancien champion de tennis, est revenu dans un tweet sur la prestation de la joueuse de tennis tunisienne Ons Jabeur lors du 4e tour du Tournoi de Roland Garros et à l’issue...

Article

Football : Le Prince Al Walid Ben Talal et le Greenwich tunisien

Le sponsoring du football professionnel est une lutte d’influences et de capitaux. Le championnat tunisien affiche une ergonomie décousue financièrement. Attirer quelqu’un comme Al Walid Ben Talal nécessite des efforts de part et d’autre. Pouvoir compter sur une personnalité de ce gabarit permettrait de bonifier les approches gestionnaires tunisiennes en matière de placements, de matelas...

Article

Espérance de Tunis : des changements dans la continuité !

Après le revers en quarts de finale de la Ligue des champions contre Zamalek, les joueurs de l’Espérance sportive de Tunis (EST) ont repris les entraînements sous la conduite de Mouine Chaabani, qui jouit toujours de la confiance du président du club, Hamdi Meddeb. Mais des «réaménagements» sont attendus et des joueurs pourront perdre leur...

Article

Ligue des champions : l’Espérance dos au mur

L’Espérance sportive de Tunis (EST) a perdu hier, vendredi 28 février 2020, le match dès les 10 premières minutes, en gâchant deux opportunités précieuses pour surprendre Zamalek. Les «Sang et or» l’ont regretté en seconde mi-temps et ils risquent de le regretter encore davantage le 6 mars prochain, au match retour, à Radès. Par Hassen...

error: Contenu protégé !!