Le coin du cinéphile : ‘‘Mariage à l’italienne’’ de Vittorio de Sica

‘‘Mariage à l’italienne’’, un classique du cinéma italien construit de façon magistrale. Le rythme est plaisant et on ne s’ennuie pas un instant avec deux amants qui s’entredéchirent, s’abandonnent aux mauvaises passions et se consument, mais qui s’aiment à pleins poumons.

Par Mohamed Sadok Lejri

Je me suis fait, vendredi soir, 8 décembre 2023, un réel plaisir de regarder ‘‘Mariage à l’italienne’’, un classique du cinéma italien. C’est un film réalisé par un des maîtres du néoréalisme italien : Vittorio de Sica. Les deux rôles principaux sont tenus par Marcello Mastroianni et Sophia Loren, deux acteurs sublimes qui sont indissociables de la culture italienne et qui symbolisent à eux seuls le cinéma italien dans sa période la plus faste.

Même si la trame du scénario est simple et usée jusqu’à la corde, ‘‘Mariage à l’italienne’’  est un film original, réalisé avec maestria et porté par des acteurs dont les noms sont passés à la postérité.

C’est l’histoire de Domenico Soriano (Marcello Mastroianni), un séducteur égoïste, manipulateur, orgueilleux, fier comme un paon et issu d’une famille napolitaine aisée, qui tombe amoureux d’une prostituée, Filumena Marturano (Sophia Loren). Celle-ci suit Domenico et lui sert de factotum. En effet, en plus de lui servir de bonne, elle veille sur ses affaires en s’occupant de sa pâtisserie.

Pendant ce temps-là, libre de toute contrainte, et en incorrigible séducteur napolitain, Domenico voyage et enchaîne les conquêtes sans lendemain. Filumena s’en accommode tant bien que mal. Elle plie l’échine, mais ne rompt pas. Elle endure cette vie ingrate pendant plus de vingt ans, sans jamais perdre l’espoir de devenir un jour sa légitime.

Comme dans tous les grands films italiens, on passe de l’humour, des scènes qui sont d’une apparente légèreté, à un registre plus sombre et dramatique.

Malgré la rugosité de certaines répliques, car la deuxième partie du film prend une allure grave et dramatique, ‘‘Mariage à l’italienne’’  recèle une tendresse particulière du début à la fin. Et, au risque de me répéter, il est porté par un duo d’acteurs admirables, drôles, émouvants et capables de multiplier les palettes et les registres au sein d’un même film. Mariage à l’italienne est un film construit de façon magistrale, le rythme est plaisant et on ne s’ennuie pas un instant avec ces deux amants qui s’entredéchirent, s’abandonnent aux mauvaises passions et se consument, mais qui s’aiment à pleins poumons.

Donnez votre avis

Votre adresse email ne sera pas publique.