Accueil » Faik Henablia

Étiquette : Faik Henablia

Article

A propos de la soi-disant popularité de Kaïs Saïed

Et si la soi-disant popularité de Kaïs Saïed tenait beaucoup plus de la propagande politique ou du mythe savamment entretenu destiné à faire avaler les couleuvres à venir, que de la réalité sur le terrain ? C’est ce que l’auteur tente de démontrer dans cette tribune. Par Faik Henablia *

Article

Kaïs Saïed et la fable d’Esope « L’enfant qui criait au loup »

Face à une actualité tunisienne marquée par les sorties régulières du président Kaïs Saïed pour crier aux loups de la corruption ou parler des tentatives d’assassinat dont il ferait lui-même l’objet, sans jamais citer de noms ou confier ces «histoires» à la justice, notre contributeur, Faik Henablia, docteur d’Etat en droit et ex-gérant de portefeuille associé, n’a pu...

Article

Etat, religion et constitution en Tunisie : que peut-on attendre de Kaïs Saïed ?

La Tunisie a eu la grosse infortune de voir son destin basculer des mains d’une secte arriérée, le mouvement islamiste Ennahdha en l’occurrence, à celles d’un pouvoir absolu. Kaïs Saïed, dont les pouvoirs sont désormais exclusifs, peut-il en faire usage pour mettre sa vision en pratique et débarrasser le pays des dispositions constitutionnelles moyenâgeuses qui entravent sa...

Article

La doctrine «Woke» et l’islamo-gauchisme à la sauce tunisienne

Alors que la Tunisie est au bord de la faillite, en raison d’une gestion calamiteuse de ses affaires conduites depuis dix ans par Ennahdha, une certaine gauche tunisienne, confondant naïveté et politiquement correct, continue de soutenir directement ou indirectement, le parti islamiste et de s’opposer à son principal opposant : Abir Moussi et le Parti...

Article

La Tunisie bientôt mise sous tutelle?

Dans cette Tunisie au bord de la banqueroute, et où continuent de résonner les appels à la préservation d’une souveraineté menacée, émanant de l’incompétence outrée d’élites irresponsables, comme si laisser un pays crever de faim était un facteur de dignité nationale, la mise prochaine sous mandat international ne doit pas être considérée comme une vue...