Accueil » Khalifa Haftar

Étiquette : Khalifa Haftar

Article

La Libye va-t-elle normaliser, elle aussi, ses relations avec Israël ?

La Libye emboîtera-t-elle le pas à l’Egypte, la Jordanie, et, plus récemment, les pays du Golfe et le Maroc, et précèdera-t-elle à la normalisation de ses relations avec Israël ? Rien n’est encore sûr à ce sujet, mais, depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, les contacts entre les responsables libyens et israéliens se multiplient...

Article

Rafik Bouchlaka veut saboter la visite de Kaïs Saïed en Libye

En pole position de ceux qui passent leur temps à casser du Kaïs Saïed sur Facebook comme s’ils n’avaient que ça à faire figurent l’animateur de télévision Samir El-Wafi, très proche de Rached Ghannouchi, président du parti islamiste Ennahdha, ou encore l’opérateur économique Imed Derouiche, très proche de Nabil Karoui, président de Qalb Tounes, mais...

Article

Le nouveau gouvernement intérimaire mettra-t-il fin à la longue crise libyenne ?

Le nouveau gouvernement intérimaire de Libye sera-t-il capable de conduire le pays hors d’une crise de longue durée, ainsi que sur les défis auxquels sont confrontés les dirigeants actuels du pays d’Afrique du Nord pour normaliser les relations entre les parties au conflit et créer les conditions préalables nécessaires à la tenue d’élections générales prévues...

Article

Fin du dialogue inter-libyen en Tunisie sans accord sur une autorité unifiée

 Le dialogue politique libyen sous les auspices de l’Organisation des nations unies (ONU) prend fin, après une semaine d’échanges directs, dans la banlieue de Gammarth, à Tunis. Il n’a pas débouché sur un accord sur une autorité unifiée, mais les participants ont tout de même prévu d’organiser des élections en décembre 2021. Par Cherif Ben...

Article

Libye : risques d’une «arabisation» du conflit

Chaque jour qui passe ajoute son nuage sombre dans le ciel libyen. Les menaces égyptiennes d’intervention militaire directe présagent d’une «arabisation» du conflit sous l’arbitrage paradoxal de la Turquie, comme l’Iran arbitre déjà la guerre «arabo-arabe» du Yémen. Par Hassen Zenati

  • 1
  • 2
  • 6