This page was exported from Kapitalis [ http://kapitalis.com/tunisie ]
Export date: Thu Jun 29 3:46:00 2017 / +0000 GMT

Bien-être : Ouirath Abdennadher ouvre le Baïa Inspring SPA



L'espace Baïa, ouvert le weekend dernier aux Berges du Lac 2, à Tunis, offre de nouvelles méthodes pour  perdre du poids, s'offrir un bain de jouvence et se refaire une santé.

Nous sommes à l'immeuble Iceberg, derrière le Tunisia Mall. L'artiste et designer Hager Azouz a mis sa touche moderniste et raffinée pour donner de l'éclat à cet espace de 3 étages, en mariant des pièces anciennes en bronze et des peintures futuristes. L'espace est dédié à la santé, à la relaxation et à la beauté au naturel. On y vient pour être pris en charge, servi et chouchouté. Pour renaître à son corps et à ses sens... Pour se réconcilier avec le vrai goût des choses...

Choyé de la tête au bout des ongles

Une équipe composée d'une quarantaine d'hommes et de femmes, chacun dans sa spécialité, est à l'accueil des futurs client(e)s en quête de bien-être, sans recourir ni à la chirurgie esthétique ni aux injections des produits chimiques. C'est, dit-on, le premier centre du genre en Afrique.

Le Baïa Inspring SPA a été créé par Ouirath Abdennadher. Ce petit bout de femme au sourire discret, qui était dans le marketing avant de se convertir dans l'immobilier et les affaires, a voulu, avec son Baïa, que le client trouve tout le confort dans son centre, du hammam, au salon de coiffure et d'esthétique, en passant par une salle de sport et une autre médicalisée.

«Le client ou patient est pris en charge par des médecins spécialisés pour perdre du poids, effacer les rides et ridules, s'épiler, prendre un hammam, se faire les cheveux, la manucure, la pédicure. Il est pris en charge de la tête aux pieds. Pour ce, nous avons importé des machines des Etats-Unis qu'on retrouve pour le moment à Dubaï ou à Londres. Ces machines ont été conçues au début pour les sportifs de haut niveau. Elles sont aujourd'hui mises au service du Tunisien lambda», explique Ouirath Abdennadher.

Cette jeune maman de 3 enfants, qui a baptisé le nouveau centre du prénom de sa fille, Baïa, ajoute: «Pour le hammam, je me suis inspirée de notre hammam classique avec ses petites cabines où on offre du gommage traditionnel ou au savon noir ou enrobé de henné. Désormais, on n'a plus besoin d'aller jusqu'au Maroc pour un hammam de détente et de plaisir. Chez nous, tout est tunisien, du gant de toilette aux serviettes en passant par les paréos. Puis, nous sommes ouverts 7/7 de 9H00 à 20H00 et les 40 spécialistes de Baïa se relayent au service des clients».

Les bienfaits du froid sur le corps

Les 15 appareils dont est équipé le centre, rigoureusement expérimentés et strictement contrôlés par des médecins, proposent des thérapies révolutionnaires, grâce à une alternance froid et chaud, la lumière bleue ou l'infra rouge ainsi que les vibrations. «Ces machines soignent les cicatrices, les douleurs articulaires ou post opératoires, arthrose, tendinite, chute de cheveux, acné, couperose, cellulite, affaissement musculaire, eczéma, alopécie. Nous avons également une piscine où un coach officie pour des séances d'aquagym, aquabike, tapis et trampoline», explique encore Mme Abdennadher.  Qui n'oublie pas de rappeler que Baïa offre le long de la journée aux hommes et aux femmes des bars à douceurs, à tisanes, un banquet de coupe-faim et un univers tout en senteurs. «Bref, on vient le matin stressé, fatigué et mal foutu, et, en fin de journée, on quitte Baïa totalement changé», conclut-elle.

Zohra Abid

 

 


Post date: 2017-01-10 13:29:21
Post date GMT: 2017-01-10 12:29:21
Post modified date: 2017-01-10 20:21:18
Post modified date GMT: 2017-01-10 19:21:18

Powered by [ Universal Post Manager ] plugin. MS Word saving format developed by gVectors Team www.gVectors.com