Accueil » Taieb Rached

Étiquette : Taieb Rached

Article

Tunisie : quand les magistrats se barricadent dans une attitude de déni

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) se braque, se cabre et se barricade derrière une attitude d’autodéfense quelque peu paranoïaque, assimilant les critiques dont il fait l’objet, et souvent à juste titre, à de la diffamation. Une attitude moins frileuse, moins rigide et plus volontariste aurait aidé la justice tunisienne à assainir ses rangs,...

Article

Tunisie : la justice face à ses démons

La rencontre hier, lundi 6 décembre 2021, du président de la république Kaïs Saïed avec les principaux représentants du pouvoir judiciaire n’a pas manqué de faire grincer des dents parmi les partisans du chef de l’Etat, qui comprennent son agacement face au laxisme de la justice dans la gestion des affaires de corruption impliquant des...

Article

Tunisie : Et si Kaïs Saïed était desservi par une justice instable et versatile ?

Les voies de la justice tunisienne sont aussi impénétrables que celles du Seigneur, tant ses décisions semblent hésitantes, incompréhensibles et parfois même contradictoires, laissant perplexe le plus futé des juristes, à commencer par le magistrat suprême, le président Kais Saïed. Car comment expliquer qu’aux arrestations les plus retentissantes succèdent presque toujours des libérations tout aussi...

Article

Ghannouchi fait pression sur la magistrature pour éviter des poursuites contre le juge Akremi (vidéo)

Dans une vidéo live postée hier soir, vendredi 2 juillet 2021, Me Ridha Raddaoui, membre du comité de défense des martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi, a révélé que Rached Ghannouchi continue de faire pression sur les représentants des instances judiciaires pour orienter le traitement de l’affaire du juge Bechir Akremi et éviter à ce...

Article

Affaire Béchir Akremi et Taieb Rached : L’AMT s’adresse à la ministre de la Justice

L’Association des Magistrats Tunisiens (AMT) a s’est adressé ce vendredi 19 mars 2021, au gouvernement et particulièrement à la ministre de la Justice par intérim en appelant toutes les parties à «se garder de toute ingérence dans les travaux des conseils et des instances judiciaires chargés des dossiers des juges Béchir Akremi et Taieb Rached».

  • 1
  • 2